Catégories
Vie Professionnelle

Instagram ou la communication par l’image


Vous êtes micro-entrepreneur et vous vous demandez à quoi peut bien vous servir Instagram ? Comment dompter ce réseau social, l’une des clefs d’un bon community manager et bête noire de l’hôtellerie et de la restauration ? Comment devenir un influenceur ? On va essayer d’y répondre pour vous !

D’après Hootsuite (site de cross-posting), sur les 8 milliards d’habitants du monde, 55% d’entre eux sont des internautes réguliers (donc des clients potentiels). Et sur ces 55%, 42% utilisent les réseaux sociaux sur leurs mobiles. Le smartphone apparaît donc comme une évidence, un outil de communication greffé dans la main des 15 à 60 ans (au moins). Cette année (on est en 2020), la génération des millénials a fêté sa majorité : ils peuvent donc conduire, fêter leur baccalauréat en déjeuner dans votre restaurant ou en réservant une chambre chez vous… Et vous êtes encore sur Facebook ? Malheureux/se ! Facebook est déjà considéré comme le social media d’hier : aujourd’hui, il y a Instagram !

Alors que recherchent vos clients sur Instagram, quand ils sont dans la queue en faisant leurs courses, dans les transports en commun, aux toilettes ou avant de se coucher ? Pourquoi autant de gens éparpillent autant de petites pauses, perdent autant de minutes de leur journée à scroller (faire défiler) leur fil d’actualité à l’infini ? Pour s’évader, consommer ces jolis visuels comme les images qu’on collectait à l’école. Sauf que… ce sont des trésors temporaires aux multiples visages. Nous les partageons, les commentons, sans que cela n’excède une minute de notre précieux temps journalier. On peut alors se demander leur utilité, être excédé par autant d’effort et puis laisser tomber, en se disant : “De toute façon, aucun ado attardé sur ce truc viendra chez moi, il n’en a pas les moyens”. Faux ! Selon la même source, Instagram atteint le milliard d’utilisateurs actifs mensuels, et la tranche d’âge la plus présente couvre les 25-34 ans.

Que peut-on dire sur cet âge ? Pleins de choses ! Mais ne nous égarons pas. La moyenne d’âge des premiers mariages (ceux célébrés en grande pompe) est de 30 ans, et les trentenaires sont de gros honeymooners ! 30 ans, c’est aussi l’âge d’un début de carrière, l’âge des galère, l’âge où nous n’avons peut-être pas assez de sous pour partir très loin mais le temps avant les enfants et les responsabilités, l’âge où on a envie de partir en week-end avec son/sa nouveau /nouvelle chéri/e. C’est aussi un âge où nous sommes engagés : nous trions nos déchets, nous devenons vegans (oh non, les clients insupportables !)… Bref, c’est aussi un âge où nous aimerions supporter les petits commerçants et artisans locaux, les restaurateurs et l’hôtellerie de proximité – vous, en somme !

Instagram est notre bête noire à nous tous, professionnels, car c’est le réseaux social le plus chronophage : il fonctionne grâce à sa dimension communautaire. La chasse aux abonnées se gagne uniquement si nous commentons, échangeons… Même s’il s’agit d’une phrase, celle-ci retient l’attention car elle fait sourire l’internaute derrière le visuel de sa story ou de son posts du jour. Des sites gratuits en ligne comme Canva vous permettent même de créer très facilement des visuels adaptés pour Instagram. Et nombreuses sont les banques d’images en ligne gratuites vous permettant d’attirer les abonnés par des visuels soignés et attractifs. Sans parler des filtres qui permettent d’améliorer une photo mal cadrée ou un peu terne. Quelques hashtags (mots-clés) pour attirer davantage vos cibles sur votre publication, et le tour est joué en moins de quelques minutes. Alors…soyez créatifs !