Catégories
Revue

Maya Christiansen

Je suis une grande lectrice, et je suis particulièrement attirée par la Fantasy. Mes grandes inspirations sont les oeuvres complètes de J.R.R. Tolkien, l’Enfer de Dante et les oeuvres de George R.R. Martin.

Plus tard j’ai développé ma passion pour l’écriture jusqu’à vouloir l’exprimer à travers une histoire. Une histoire à moi, que je pourrais façonner et perfectionner.

C’est dans ce contexte que j’ai commencé à écrire sur les aventures d’un jeune guerrier. Mais cela ne me satisfaisait pas. Au cours de mes moments d’écriture je me suis demandé ce qui me dérangeait. Je me suis rendue compte que je n’avais pas assez de contexte pour enrichir mon histoire. 

Suite à ce constat, j’ai décidé de mettre mon écriture en suspens : je voulais créer du contexte. J’ai commencé par façonner des personnages dans le détail, puis j’ai commencer à faire naître une société. En parallèle je commençais à dessiner des bouts de carte des lieux que j’évoquais.

Puis j’ai réalisé que je n’écrivais pas un roman : je créais un univers, un monde entier avec ses cultures, ses coutumes et ses langues. J’ai alors vu mon travail sous un nouveau jour. 

J’ai alors repris mon travail sans me soucier de mon histoire de base de façon à me concentrer sur le monde en lui-même. Je vais tout créer. Je vais écrire la naissance du monde, comme sa fin. Et peut-être que ce sera un travail jamais terminé, mais c’est un travail qui me tient à coeur. De plus, la temporalité se divisera en âge, ce qui permettra de segmenter mon travail.

Aujourd’hui je suis en train de façonner la mythologie et la création de la société au commencement des choses. Dans ce monde, la magie aura une place, les créatures mythologiques et surnaturelles prendront également une place au sein de l’univers. Il y aura différents peuples dans ce monde, ce qui signifie qu’il y aura plusieurs langues (sur lesquelles je travaille : je les invente).