Lexique de l’éditeur

Que ce soit pour l’impression, la reliure ou la promotion d’un ouvrage, être auteur-entrepreneur implique de dialoguer avec plusieurs prestataires. Voici un petit lexique pour s’y retrouver !

Formats

Format à la française

Format portrait : plus haut que large. Le plus souvent utilisé pour un roman, un recueil de nouvelles ou de poésie.

Format à l’italienne

Format paysage : plus large que haut. Souvent utilisé pour des beaux-livres ou des carnets de voyage.

Format carré

Ouvrage carré, dont la hauteur est égale à la largeur. Peu utilisé mais format original et attractif pour certains guides pratiques (un livre de cuisine, par exemple), ou un livre d’artiste.

Impression

QUADRICHROMIE

Procédé d’imprimerie qui permet de composer une large gamme de couleurs à partir d’encres cyan (bleu), magenta (rouge) et jaune, et en y ajoutant de l’encre noire.

Bichromie

Impression en deux couleurs, par exemple noir et rouge, orange et bleu, vert et jaune, etc.

Noir

Jargon souvent utilisé en imprimerie, l’impression dite « au noir » désigne une impression uniquement avec du noir, donc moins coûteuse.

Juridique

Loi Lang

Depuis 1982, la loi Lang (du nom de Jack Lang, ancien ministre de la culture à l’origine de cette loi) instaure le système du prix unique du livre en France : toute personne qui publie ou importe un livre est tenue de fixer pour ce livre un prix de vente.

Domaine public

70 ans après le décès d’un auteur, une œuvre n’est plus protégée et tombe alors dans le domaine public. Ses ayants-droits (les héritiers) ne touchent plus de droits sur son exploitation. N’importe qui peut l’utiliser librement.

Métiers

Éditeur

L’éditeur/l’éditrice est en charge de la publication d’un ouvrage mais son activité dépend de son segment de marché. Par exemple, les missions d’un éditeur de manuels scolaires seront très différentes de celle d’un éditeur de littérature. De manière générale, un éditeur est en charge du contenu de l’oeuvre, que ce soit le texte ou encore des différents types illustrations, jusqu’aux relations entre la maison d’édition et l’auteur. Un éditeur peut diriger sa propre maison d’édition ou être salarié.

Fabricant

Il/Elle est le chef d’orchestre d’une maison d’édition : si l’éditeur s’occupe du contenu, le fabricant est en charge du contenant. Il coordonne l’ensemble des prestataires qui vont travailler sur l’impression et le façonnage du livre : papetiers, imprimeurs, relieurs et distributeurs, le tout dans le respect des délais.

Iconographe

Son métier est de choisir le bon visuel pour expliquer ou simplement illustrer une couverture ou l’intérieur d’un ouvrage. Il possède une parfaite connaissance du droit de l’image.

Graphiste

Le/la graphiste créée les visuels et les éléments graphiques d’un ouvrage. Il en existe dans l’édition deux types : le créateur et l’exécutant. Le créateur conçoit la maquette ou la composition d’une couverture ; il peut aussi établir une charte graphique pour une collection d’ouvrages. L’exécutant suivra ce modèle sur l’ensemble d’un ouvrage ou d’une collection. Attention à ne pas confondre avec l’illustrateur ou l’iconographe.

Maquettiste

Le/la maquettiste met en page le texte mais ne réalise aucun visuel : son but est de faciliter la lecture et d’embellir un message tout en aidant à sa compréhension et en respectant les règles établies pour son type de document.

Distributeur

Il s’agit d’un prestataire très important de la chaîne de production puisqu’il réceptionne et envoie les livres imprimés aux différents points de vente.

Diffuseur

Le diffuseur est le représentant d’un ou plusieurs éditeurs auprès de l’ensemble des points de vente du live : librairies mais aussi réseaux de grandes distribution.

Type d’impression

Numérique

L’impression dite « numérique » est la technique d’impression la plus récente et la plus utilisée aujourd’hui. Il s’agit en effet du même système d’impression que celui que vous avez chez vous : de petits pinceaux vont reproduire à l’identique le document envoyé par votre ordinateur. L’impression numérique a permis l’essor de l’auto-édition grâce à la technique du Print On Demand (POD), qui supprime l’obligation de tenir des stocks d’ouvrages.

Offset

L’impression offset est la technique la plus répandue en édition pour des tirages moyens de 3 000 exemplaires. Le principe repose sur des plaques (le plus souvent en aluminium) sur lesquelles sont gravées au laser les pages d’impression de l’ouvrage. Une page d’impression contient généralement de 16 à 32 pages qui sont ensuite pliées pour former un cahier. Cousus ensemble, ces cahiers forment l’ouvrage dans son intégralité. Après impression, les plaques sont refondues pour être utilisées une nouvelle fois.

Rotatives

Ce type d’impression, par sa gâche papier importante, n’est utilisé que pour sa rapidité de production dans le cadre de gros tirages (la presse et les best-sellers du type Harry Potter, Cinquante Nuances de Gris et autres livres de Guillaume Musso, Marc Lévy, Anna Gavalda, etc.) Au lieu de reposer sur des feuilles d’impression, ici, ce sont carrément des rouleaux qui sont utilisés !